Navigation

Maputo veut attirer les investisseurs suisses

Le président mozambicain Armando Emilio Guebuza a été reçu mardi à Berne par la ministre de l'Economie Doris Leuthard à l'occasion des 30 ans de la coopération Suisse-Mozambique. Il a lancé un appel aux investisseurs helvétiques à venir tenter leur chance dans son pays.

Ce contenu a été publié le 16 juin 2009 - 17:31

«Le Mozambique connaît une croissance de 8% depuis trois ans et notre objectif est d'augmenter la productivité. Nous voulons notamment développer les secteurs du tourisme et de l'agriculture, ainsi qu'encourager le développement des petites et moyennes entreprises», a déclaré Armando Emilio Guebuza devant la presse à la suite de ses entretiens avec Doris Leuthard.

«Nous encourageons les Suisses à appuyer cette démarche en investissant dans notre pays», a souligné le président mozambicain. Avec 20,5 millions d'habitants et un revenu moyen d'à peine un dollar par personne et par jour, le Mozambique fait partie des pays les plus déshérités du monde. Le budget de l'Etat y est financé à hauteur de 50% par des Etats tiers.

La Suisse considère cette ancienne colonie portugaise comme prioritaire en matière d'aide au développement et lui accorde une aide annuelle de 30 millions de francs. Le bon taux de croissance, le contrôle de l'inflation et une situation politique stable prévalant dans ce pays d'Afrique australe sont perçus comme des signes encourageants par Berne.

«Depuis 1992, (date du traité de paix qui a mis fin à 15 ans d'une sanglante guerre civile, ndlr), des transformations gigantesques on eu lieu dans le pays afin de parvenir à la démocratie. Ces progrès sont également valables sur le plan du développement et nous voulons que cela continue», a de son côté affirmé Doris Leuthard, assurant Armando Emilio Guebuza «du soutien de la Suisse».

swissinfo.ch et les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.