Navigation

Coulisses diplomatiques: les pourparlers USA-Syrie à Genève

S'étalant sur plusieurs décennies, les rencontres à Genève entre les présidents américains et le président syrien Hafez el-Assad ont fait naître des espoirs de paix au Proche-Orient.

Ce contenu a été publié le 16 juin 2021 - 13:31
Genève Vision/Claire Braillard/dbu

A la fin des années 1960, la situation au Moyen-Orient est tendue. Israël et les États arabes sont en guerre. La Syrie s'oppose à Israël pour les territoires occupés du plateau du Golan. Les Etats-Unis espèrent stabiliser la région en renforçant les liens avec les nations arabes.  

C'est à Genève que les présidents Hafez al-Assad et Jimmy Carter se rencontrent en 1977 pour des négociations de paix. Les pourparlers n'aboutissent pas. 

En 1990, le président George H. W. Bush rencontre à nouveau Assad à Genève. Le contexte est tendu, et quelques semaines plus tard, les Etats-Unis attaquent l'Irak, soutenus par les troupes syriennes qui ont rejoint la coalition internationale. 

Deux autres rencontres suivent à Genève en 1994 et 2000. Lors du dernier sommet avec Bill Clinton, Hafez al-Assad laisse entrevoir une paix possible entre la Syrie et Israël. Mais les espoirs sont déçus, aucune action concrète ne suit. 

Cette vidéo a été initialement publiée en français sur le site de notre partenaire Genève VisionLien externe

Les commentaires ont été désactivés pour cet article. Vous pouvez trouver un aperçu des conversations en cours avec nos journalistes ici. Rejoignez-nous !

Si vous souhaitez entamer une conversation sur un sujet abordé dans cet article ou si vous voulez signaler des erreurs factuelles, envoyez-nous un courriel à french@swissinfo.ch.

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.