Navigation

Berne souhaite ouvrir la vaccination aux Suisses de l'étranger

La vaccination sera gratuite pour les frontaliers, mais ce n'est pas encore certain pour les Suisses de l'étranger. Keystone / Herbert Neubauer

Les Suisses de l'étranger et les frontaliers doivent pouvoir se faire vacciner en Suisse, même s'ils ne disposent pas d'une assurance maladie obligatoire. C'est la proposition du gouvernement fédéral, qui satisfait également l'Organisation des Suisses de l'étranger (OSE).

Ce contenu a été publié le 18 août 2021 - 16:04

Actuellement, il n'y a en Suisse pas de problème d'approvisionnement en vaccins, et comme la campagne de vaccination est relativement stagnante, il y a suffisamment de doses pour tout le monde. Pour cette raison, le Conseil fédéral «estime que l’accès à la vaccination devrait être accordé à d’autres personnes ayant un lien étroit avec la Suisse».

Vaccination oui, mais en Suisse

Le projet de modification de l'ordonnance sur les épidémies prévoit la possibilité pour les Suisses de l'étranger et les membres de leur famille proche de se faire vacciner même s'ils ne sont pas couverts par l'assurance maladie obligatoire (qui couvre les frais médicaux dans la Confédération).

De nombreux Suisses de l'étranger sont confrontés à un double problème. Dans certains des pays où ils vivent, la campagne de vaccination est lente et il est difficile, voire impossible, d'avoir accès au vaccin - aussi parce que la priorité est parfois donnée aux nationaux. Par ailleurs, même s'ils parviennent à se faire vacciner, le produit n'est pas forcément homologué en Suisse. Dès lors, ils ne peuvent pas obtenir de certificat Covid (passeport sanitaire).

La proposition du Conseil fédéral prévoit toutefois que le vaccin soit administré en Suisse. Le gouvernement ne va donc pas aussi loin que le souhaitait l'Organisation des Suisses de l'étranger (OSE).

Retrouvez quotidiennement sur notre application 📱SWI plus📱 un résumé de l'actu et échangez entre vous et avec nous sur notre forum.
👉 AndroidLien externe
👉 iPhoneLien externe

End of insertion

Dans une lettre adressée au président de la Confédération suisse, Guy Parmelin, l'OSE a demandé qu'une campagne de vaccination soit organisée dans les représentations diplomatiques. C'était logistiquement trop compliqué et, selon la loi, les expatriés supportent le risque que les soins médicaux ne soient pas garantis de la même manière partout dans le monde, ont répondu en substance les autorités fédérales à plusieurs reprises.

L'OSE se dit satisfaite

L'OSE est néanmoins satisfaite de la décision du Conseil fédéral, qui «répond au fort besoin exprimé par les Suisses de l'étranger», commente Arianne Rustichelli, directrice de l'OSE.

Arianne Rustichelli poursuit: «Le projet du gouvernement va dans le sens d'une résolution que l'OSE préparait. Nous allons tout de même la présenter, car la question des passeports vaccinaux n'est pas encore résolue».

Enfin, en ce qui concerne le coût de la vaccination pour les Suisses de l'étranger, le Conseil fédéral a présenté deux options: la première consiste à faire prendre en charge les frais par la Confédération, la seconde à faire payer les expatriés.

Gratuit pour les transfrontaliers

Jusqu'à présent, les frontaliers ne pouvaient se faire vacciner en Suisse que s'ils travaillaient dans des établissements de santé ou s'ils bénéficiaient d'une assurance maladie obligatoire.

Le gouvernement veut maintenant étendre cette possibilité à tous les travailleurs frontaliers.

Selon le plan, les coûts sont à la charge de la Confédération, car les frontaliers «peuvent influencer le cours de la pandémie du fait de leur présence régulière en Suisse».

Décision dans une semaine

Le projet de modification de l'ordonnance sur les épidémies a été soumis aux cantons et aux partenaires sociaux pour consultation. Le gouvernement prendra une décision finale le 25 août 2021.

Joignez-vous à la discussion

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.